Belgique - 5 niveaux de pouvoir

Belgique - 5 niveaux de pouvoir - Drapeau de la Balgique

La Belgique accède à l'indépendance en 1830. Entre 1970 et 1993, le pays a évolué vers une structure fédérale. Pour en arriver là, 6 réformes de l'État ont été nécessaires (en 1970, 1980, 1988-89, 1993, 2001 et 2011).

Le système politique belge se présente sous forme de 5 niveaux de pouvoir, structurés comme tel :

Les 3 premiers niveaux de pouvoir : autorités fédérales, communautés et régions sont égaux en droit : ils interviennent donc sur un pied d'égalité mais dans des domaines différents.

Les deux derniers : provincinces et communes dépendent, quant à eux, des 3 premiers en fonction des matières dans lesquels ils sont compétents pour agir.

Niveau fédéral

Le niveau fédéral gère tout ce qui concerne le pays dans son ensemble : la justice, les affaires étrangères, les affaires intérieures, la police fédérale, la défense nationale...
C'est-à-dire tout ce qui concerne l'intérêt de tous les belges, sans distinction linguistique, culturelle ou territoriale.
L'Etat Fédéral est aussi responsable de la Belgique à l'égard de l'Union Européenne et de l'OTAN.

La Chambre des Représentants et le Sénat constituent le pouvoir législatif (qui notamment vote les lois). Le Roi et le Gouvernement, le pouvoir exécutif (qui veille notamment à rendre les lois applicables).

L'Etat Fédéral couvre l'ensemble du territoire belge.

Niveau communautaire

Il existe 3 Communautés en Belgique, constituées en fonction de l'appartenance culturelle et linguistique, c'est-à-dire de la langue qui y est parlée (Communautés française (appellée depuis 20XX Fédération Wallonie-Bruxelles), flamande et germanophone).

Ces Communautés sont compétentes dans les matières qui concernent les personnes qui habitent leur territoire, soit le domaine des affaires culturelles, de l'enseignement, de l'aide à la jeunesse, des sports, du tourisme, de la santé, etc. La Fédération Wallonie-Bruxelles exerce ses compétences sur le territoire wallon, sauf sur la partie germanophone ainsi qu'à l'égard des francophones habitant sur le sol bruxellois.

La Communauté flamande, "Vlaamse Gemeenschapscommissie", exerce quant à elle ses compétences sur le territoire flamand et à l'égard des néerlandophones habitant à Bruxelles.

Enfin, la Communauté germanophone, "Deutschsprachige Gemeinschaft Belgiens", exerce ses compétences sur la partie germanophone du territoire wallon.

Niveau régional

La Belgique comprend aussi 3 Régions : wallonne, flamande et de Bruxelles-Capitale, celles-ci sont compétentes pour tout ce qui concerne le territoire et l'économie, soit le domaine du logement, de la mobilité, de l'environnement, de l'énergie, de l'emploi, de la formation, du développement économique, de l'agriculture, des transports, du commerce extérieur...

La Région flamande couvre l'ensemble du territoire flamand c'est-à-dire la partie située au nord de la frontière linguistique, à l'exception du territoire de Bruxelles (en gris sur la carte ci-dessous).
La Région wallonne pour sa part, couvre l'ensemble du territoire wallon, c'est-à-dire la partie située au sud de la frontière linguistique (en vert), en ce compris la partie germanophone (en jaune) du pays.

Enfin, la Région de Bruxelles-Capitale correspond à l'agglomération de Bruxelles.

Source: www.belgium.be

Niveau provincial

Il existe également 10 provinces en Belgique (5 wallonnes et 5 flamandes).
Par ailleurs, le territoire bruxellois ne représente pas une province.

Niveau communal

Le niveau de pouvoir le plus proche et le plus accessible au citoyen : les communes.
Les communes sont financées et contrôlées principalement par les Régions.

La Belgique comporte 589 communes au total. La Région de Bruxelles-Capitale en comprend 19 qui sont :

Dernière modification: 02.03.2017